Vous êtes ici : Accueil Sambreville Nouveau Bulletin Communal

Nouveau Bulletin Communal

L'Europe au coeur de la commune
|

Chères Concitoyennes,

Chers Concitoyens,

Un dangereux et tyrannique chef d’Etat qui a hérité de son papa tout aussi dictatorial le droit de faire joujou avec le bouton nucléaire…

Un champion de la téléréalité qu’un électorat peu attentif aura permis de faire de même, mais avec un plus gros bouton encore et un discours xénophobe et raciste libéré de tout complexe.

Et au milieu des « supposés grands de ce monde », la montée presqu’insensible tant elle se banalise de thèses radicales voire extrêmes.

L’Allemagne elle-même dont on croyait que son histoire la mettait définitivement à l’abri de pareil danger doit admettre le retour au sein de son Parlement d’une large représentation fascisante.

Que dire de l’Autriche qui partage avec l’Allemagne une même histoire et qui, pourtant, voit le                                                        FPÖ, parti populiste et nationaliste, conquérir 51 des 183 postes de députés, se rendant ainsi quasi incontournable pour la constitution du Gouvernement autrichien avec le parti conservateur ÖVP.

Je pourrais encore évoquer ici la Pologne ou la Hongrie qui n’échappent pas non plus à la montée des thèses de l’extrême droite et où des manifestations fort suivies réclament « le retour à une race blanche et pure ».

Sans négliger notre propre pays qui voit les forces conservatrices s’allier aux partis populistes flamands pour mener une politique migratoire proche de l’inhumain et ce, seulement animé par une course effrénée au jackpot électoral, privilégiant les messages simplistes aux dépens des explications complexes.

C’est finalement toute l’Europe centrale qui est touchée.

Cette banalisation trouve à mon sens sa source dans 3 facteurs essentiels.

D’abord, il existe une crise de représentativité accompagnée d’un rejet généralisé qui se manifeste par une envie de citoyens de tester d’autres partis, dont les discours portent un semblant – et un semblant seulement ! - de renouveau.

A cela, vient s’ajouter une crise des migrants qui frappe tout particulièrement l’Europe et qui débouche – aussi régulièrement qu’injustement ! – sur un rejet de l’islam et de l’immigration.

Enfin, le Citoyen a le sentiment que son pays est dépossédé de sa souveraineté et de sa capacité d’initiative.

3 maux que seule l’Europe apparaît à même d’endiguer !

Elle a d’ailleurs tenté d’infliger des sanctions à certains de ces pays.

Mais elle se trouve en difficulté de le faire, puisque pareille décision réclame l’unanimité des pays de l’Union européenne dont ceux-là même qui seraient visés par ces sanctions.

Et puis comment l’Europe pourrait-elle être coercitive à l’égard de gouvernements qui ont été démocratiquement élus sans prendre le risque d’imploser.

Il n’empêche qu’une Europe politique doit naître au risque de voir « la peste brune » se répandre tel un venin et laisser ainsi l’initiative à des nations limitrophes ou environnantes qui ne demandent qu’à exprimer, au besoin par la force, leur désir de puissance.

C’est rien moins qu’à ce carrefour que se trouve l’Europe.

A elle de rappeler avec force et vigueur les fondements universels de son existence et de son modèle social-démocrate, certes imparfait mais qui est le seul à avoir offert un véritable espace de paix et de liberté à près de 500 millions de citoyens et cela depuis plus de 70 ans maintenant.

image facebook rss facebook twitter RSS

« Août 2018 »
Août
DiLuMaMeJeVeSa
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Contacts


Galeries
Galerie photo