Vous êtes ici : Accueil Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles News Situation au Congo: interpellation

Situation au Congo: interpellation

En ce jour de rentrée parlementaire à la Fédération Wallonie-Bruxelles j'intervenais ce jeudi à la tribune pour dénoncer la situation de violences et de violations des droits de l'Homme,actuellement, en République démocratique du Congo.
|

Monsieur le Ministre-Président,

il ne se passe pas un jour, sans que les médias fassent échos d'un climat politique des plus tendu en République Démocratique du Congo. La cause pour rappel est une contestation de l'opposition au souhait de l'actuel Président Kabila de prolonger son mandat et éventuellement, poursuivre son maintien au pouvoir alors que la constitution congolaise garante des droits et devoirs de tous ses citoyens lui interdit de siéger deux fois au poste de Premier magistrat du pays.

Que l'opposition s'exprime et que chacun expose ses arguments pour un maintien des principes de droit est normal pour toute démocratie qui se respecte, que opposition et pouvoir s'affrontent dans les hémicycles est même un garant d'une démocratie qui fonctionne. Toutefois, aujourd'hui, les images qui nous parviennent du Congo, cette nation pourtant amie, sont d'une toute autre nature, violentes représailles policières laissant exsangues dans les rues de Kinshasa, de nombreux blessés graves quand, il ne s'agit pas de cadavres.  Mise à sac et à feu par les autorités ou qui en revêt les habits des principaux sièges d'opposition au régime. Si nous n'étions en 2016, si nous n'étions à Kinshasa, nous pourrions dire que nous assistons à la nuit des longs couteaux.

De cette situation au-delà de l'indignation mondiale,  de nombreux états comme la France et organismes mondiaux dont  le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme condamnent  ces violences et exhorte le Président Kabila à faire cesser ses violences et à respecter les règles constitutionnelles de son pays.

Ma question, Monsieur le Ministre-Président, est, et ce même si nous devons être attentif à ce qui se passe au Congo, sur l'état de la situation en Belgique. Quelles sont les relations que nous entretenons avec des associations présentes à Bruxelles et en Wallonie? Est-ce que ces associations collaborent entre-elles dans un esprit de concorde et de fraternité ou devons-nous craindre selon une série d'indicateur que le conflit entre pro et anti Kabila ne s'exporte comme il a eu lieu, pour des raisons similaires au temps du Président Mobutu? Avez-vous par ailleurs des échanges avec le SPF Affaires intérieur sur ces questions? Voila, pour ce qui est de la crise présente, toutefois, il convient aussi dés à présent de penser le futur et pour cela Monsieur le Ministre-Président, nous avons  l'éducation. L'éducation étant l'arme la plus efficace contre la violence et la haine de l'autre comme l'ont respectivement démontré Janus Korczak et Célestin Freinet, ne pourrions-nous pas offrir notamment notre expertise pédagogique pour aider à notre mesure l'élaboration certes progressive mais pérenne d'une solution parfaitement adaptée aux différentes parties à la cause parce que développées par elles-mêmes sous les conseils et non la pression souvent mauvaise conseillère du peuple ami que nous sommes ?

 

 

 

Lien pour la vidéo: https://www.facebook.com/pspfwb/videos/1806105402968161/

image facebook rss facebook twitter RSS

« Octobre 2018 »
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Contacts


Galeries
Galerie photo