Vous êtes ici : Accueil Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles News Le Mima ... Nouveau musée de l'art 2.0 : synergies avec la Fédération WB : interpellation

Le Mima ... Nouveau musée de l'art 2.0 : synergies avec la Fédération WB : interpellation

|

Question de M. Jean-Charles Luperto à Mme Alda Greoli, vice-présidente et ministre de la Culture et de l’Enfance, intitulée «Ouverture du Mima et synergies avec la Fédération WallonieBruxelles»

M. Jean-Charles Luperto (PS). – J’ai le plaisir d’être le premier à vous interroger, Madame, dans votre nouvelle vie de ministre de la Culture, sur un nouveau lieu culturel, un musée qui a ouvert récemment ses portes et qui a dû reporter son inauguration en raison des événements dramatiques survenus à Bruxelles le 22 mars. Il s’agit du Mima, le Millenium Iconoclast Museum of Arts, qui a vocation à réunir un certain nombre d’expressions culturelles, essentiellement autour de la culture 2.0, le street art, le hip hop, le graph, la culture geek, et bien d’autres choses encore.

Ce lieu a pour particularité d’être situé dans une commune qui a été mise à l’index de manière outrancière ces derniers mois, comme nous sommes plusieurs à le penser. Je vois dans l’ouverture de ce musée une initiative intéressante pour mettre en lumière d’autres réalités de la commune de Molenbeek. Le journal Le Monde y a d’ailleurs consacré un article cette semaine. Cela étant, le Mima n’est pas la première initiative qui méritait de sortir de l’ombre et de déjouer le jugement porté sur cette commune. On peut rappeler, par exemple, que c’est la première commune à s’être dotée d’une Maison des cultures et de la cohésion sociale. Les habitants de la commune ont besoin, bien entendu, de lieux de partage, de lieux d’échange, de lieux participatifs.

Votre prédécesseure, Mme Milquet, avait annoncé, en réponse à une question de ma collègue Isabelle Emmery en janvier dernier, qu’un certain nombre de contacts seraient pris avec des responsables du Mima. J’aurais voulu savoir où l’on en était et connaître les engagements pris vis-à-vis de cette structure.

À côté de partenaires privés, la Région bruxelloise a apporté son soutien au musée. Quelles sont, à cet égard, les intentions de la Fédé- ration et de la ministre de la Culture que vous êtes? Les promoteurs du Mima souhaitent ouvrir cet espace à la participation de groupes scolaires. Quelles relations entendez-vous avoir avec votre collègue de l’Enseignement pour faciliter l’accès des écoles et des jeunes à ce lieu?

Mme Alda Greoli, vice-présidente et ministre de la Culture et de l’Enfance.

– Je me réjouis de cette question qui me permet de souligner cette initiative positive. Des acteurs du secteur privé investissent dans la culture et, qui plus est, dans un lieu en pleine revitalisation, le long du canal, à Molenbeek. La culture ne doit pas être réservée à quelques privilégiés, elle doit se vivre au cœur des quartiers. Je salue donc ce projet qui fait vivre la culture à Molenbeek.

Des réunions ont eu lieu avec mon cabinet mais, à ce jour, l’administration n’a été saisie d’aucune demande de subsides de la part des initiateurs de ce projet. S’ils veulent en introduire une, je leur rappelle, par la voie de cette réponse, qu’ils peuvent le faire jusqu’au 30 juin 2016. Ils devront alors nous garantir qu’ils exposeront nos artistes de la Communauté française

- M. Jean-Charles Luperto (PS). – Vous nous dites, Madame la Ministre, qu’il est important, outre les nombreuses initiatives publiques, que d’autres acteurs soient présents pour répondre à certains besoins sociaux. C’est heureux. Je me réjouis également que l’on continue à soutenir les initiatives privées. Vous soulignez la question de l’accessibilité à la chose culturelle.

Nous partageons largement votre point de vue. Je souhaitais connaître les intentions de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et les vôtres en particulier, sur le soutien qui peut être accordé. Il peut évidemment se décliner sur le plan numéraire, mais également sous d’autres formes. La politique des subsides n’est pas la seule à ré- pondre à la question du soutien apporté aux institutions. Enfin, je souscris au critère de la présence d’artistes francophones de la Fédération Wallonie Bruxelles imposé aux lieux culturels.

image facebook rss facebook twitter RSS

« Mai 2018 »
Mai
DiLuMaMeJeVeSa
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Contacts


Galeries
Galerie photo